naturopathe
DEVELOPPEMENT PERSONNEL

MON EXPERIENCE CHEZ MA NATUROPATHE

Ma naturopathe et moi

On change un peu de sujet sur le blog aujourd’hui, je vais vous racontez en toute transparence mon expérience chez ma naturopathe. Je ne vais pas vous définir ce qu’est la naturopathie, je vous laisse aller regarder les nombreux sites ou livres qui existent sur le sujet.

Aujourd’hui, je vais plutôt vous expliquer pourquoi je suis allée chez la naturopathe, comment s’est passé le rendez-vous, ce que j’ai fait par la suite et les résultats que j’ai obtenu.

 

moral

Pourquoi aller chez la naturopathe ?

Pour tout ! Et pour rien ! Je m’explique,  la naturopathie étant basée sur le renforcement des défenses de l’organisme par des moyens naturels ; on peut aller voir une naturopathe simplement pour continuer à être en forme.

Pour ma part, je suis allée chez la naturopathe en septembre 2016, suite à mon épuisement professionnel. Je n’étais pas très en forme. J’avais du mal à reprendre un rythme, je me sentais encore bien fatiguée, je n’avais pas le moral, j’avais beaucoup de mal à dormir et surtout j’avais souvent mal au ventre. Rien qui ne nécessite des médicaments ou l’intervention de la médecine allopathique. Je sentais juste que je ne maitrisais pas mon corps et qu’il fallait que je change quelque chose.

J’ai d’abord fait plusieurs tests chez moi. J’ai arrêté un temps le blé, et j’ai eu bien moins mal au ventre. Première piste trouvée ! J’ai essayé de me coucher plus tôt, plus tard… sans écran… mais rien n’y faisait mon corps avait décidé de n’en faire qu’à sa tête. Je me suis dit que c’était mon manque d’activité qui m’empêchait de dormir. Que je ne me fatiguée pas assez alors qu’avant je me levais à 5h30, je bossais 10 à 11h par jour et je me couchais rarement avant minuit.

J’ai donc pris rendez-vous chez la naturopathe juste à côté de chez moi.

 

naturopathe

Le jeudi 7 septembre 2016 : rendez-vous

Je m’étais bien renseignée, j’avais regardé pas mal de vidéo sur youtube qui parlait de la naturopathie. Je savais que le rendez-vous allait être long -1h30 à 2h- et qu’elle allait me poser plein de questions. La naturopathe ne vous ausculte pas physiquement.

Pour commencer, elle m’a expliqué que la naturopathie -contrairement à l’allopathie- n’est pas là pour « guérir » mais pour rechercher la cause du mal et agir sur ce dernier. En résumé, on résout le problème en profondeur par des moyens naturels. La deuxième notion importante est de prévenir et donc d’agir bien avant en adoptant les bons réflexes pour que notre corps se défende seul. Un naturopathe ne pourra en aucun cas vous prescrire des médicaments. La naturopathie agit sur l’alimentation, le sport, le style de vie… Tout ce qui influence notre vie et notre bien-être.

Après cette introduction, elle a commencé a me poser tout un tas de questions diverses et variées :

  • Que faites-vous dans la vie ?
  • Qu’est-ce que vous mangez le matin ? le midi ? le soir ?
  • Vous dormez bien ?
  • Vous buvez de l’alcool ? Genre à deux on finit la bouteille ou on boit juste un verre ? 🙂
  • Vous allez aux toilettes tous les jours ? Comment sont vos selles ?
  • Votre cycle est régulier ? vous avez des douleurs ? Combien de temps dure-t-il ?

Je vous rassure, je n’ai pas ressenti ça comme un interrogatoire ! C’était plutôt une vraie discussion. On a beaucoup parlé de ma vie, du sport que j’avais pu faire avant, de mon ancienne vie très active et de ma nouvelle vie à la maison. Elle m’a demandé ce que je voulais, ce que j’attendais de ma nouvelle vie. Je répondais à ses questions, elle me donnait son avis, quelques conseils. Elle m’expliquait aussi ce que certaines pratiques pouvaient engendrer sur mon corps et ce que voulez dire certaines choses. Par exemple :

  • les selles qui flottent = notre vésicule qui fait la gueule
  • les selles qui collent au fond de la cuvette = le foie qui fait la gueule
  • mais aussi que les douleurs menstruelles ne sont ni plus ni moins que de vraies crampes et donc qu’une cure de magnésium avant peut diminuer voire stopper le problème

Elle m’a donc appris pas mal de choses et m’a démontré à plusieurs reprises que si on connaissait les propriétés des aliments on pouvait anticiper pas mal de problèmes, voire même en régler beaucoup.

 Je vous préviens quand même, un naturopathe est là pour trouver les causes donc il creuse et parfois pose des questions auxquelles on ne s’attendait pas ou alors auxquelles on a pas très envie de répondre. Par exemple, avouer que je n’avais pas trop le moral c’est une chose mais devoir lui dire que j’avais du mal à sortir de chez moi et à aller vers les autres c’est plus compliqué. Malgré ces petites questions qu’on ne veut pas entendre -enfin c’est surtout nos réponses qu’on ne veut pas entendre-, la discussion a été très détendue et sans aucun jugement.

 

alimentation

Ses conseils

Je suis partie du cabinet, déjà motivée par tout ce que j’avais appris et tout ce qu’elle m’avait dit. Et bizarrement très contente que quelqu’un d’autre que Nath croit que ce changement de vie était douloureux et très difficile autant pour mon corps que pour mon mental. Dans l’après-midi, mon programme était prêt, je suis donc allée le chercher. Elle m’a expliqué ce qu’elle me recommandé. A savoir certains compléments alimentaires naturels pour me requinquer parce que j’en avais bien besoin même si je n’avais aucune carence. J’ai fait une cure de magnésium pour mon moral un peu en berne à l’époque. Je prenais deux compléments pour m’aider à être plus motivée et plus concentrée et des probiotiques pour remettre de l’ordre à l’intérieur.

J’avais aussi par écrit, ses recommandations alimentaires, à savoir :

  • Manger salé le matin pour l’énergie et de préférence des protéines animales
  • Eviter le blé et le lait, comme je le faisais déjà
  • Manger des aliments riches en oméga 3 le soir jusqu’à 400g par semaine pour m’aider à dormir et pour me redonner le moral. Oui oui c’est maintenant prouver que l’oméga 3, notamment les poissons gras, aident à combattre des états dépressifs grâce à l’hormone du bonheur qu’ils génèrent.

J’ai aussi eu le droit à une recommandation sportive. Elle m’a même mis des adresses des clubs de basket de la région pour m’encourager à reprendre le sport.

Et pour conclure tout ça, je devais m’obliger à sortir au moins une fois par jour de chez moi -aidé par la motivation de mon petit dej salé et les compléments alimentaires- et à reprendre contact avec les autres. Du coup, elle m’a aussi donné les coordonnées d’une de ses patiente qui est webdesigner pour m’aider dans mon projet.

Les recommandations peuvent être toutes autres. Vous aurez toujours une partie alimentation mais votre naturopathe peut vous parler diététique -vous pouvez consulter pour une perte de poids-, jeûne, musculation, relaxation, massages, thermalisme, thalassothérapie, etc.

 

naturopathe

Et alors les résultats ?

Ça a très bien marché pour moi ! Vous allez rire mais le petit dej salé a changé ma vie. J’ai beaucoup plus d’énergie le matin et surtout je n’ai pas faim avant 13h. Après, je ne pourrais pas vous dire ce qui m’a aidé précisément puisque je pense que c’est un tout. Toujours est-il que je me suis sentie rapidement mieux dans ma vie et j’ai eu la sensation de récupérer mon corps. 

J’ai aussi repris un rythme de sommeil normal, et un rythme de vie aussi. J’ai essayé différents sports et j m’y suis finalement vraiment remise le 1er décembre à raison de 4 fois par semaine. Tout ça agissait sur moi en positif. Après avoir terminé ma cure de compléments alimentaires, j’ai continué d’appliquer ses conseils alimentaires et maintenant je fais du sport.

Seule la cure de magnésium avant mes règles n’a pas fonctionné. Je compte bien retourner la voir en 2018 pour ça notamment, mais aussi pour continuer à aller bien et assurer le changement de rythme qui m’attend lorsqu’on lancera notre entreprise.

Et vous vous êtes déjà allés consulter un(e) naturopathe ou avez-vous envie d’essayer ?

Quelle a été votre expérience ?

Allez-vous y retourner ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires

  • Shureilya

    Coucou ! Alors pour commencer, un grand BRAVO d’avoir eu le courage de prendre les choses en mains. Ensuite, j’adore la franchise dont tu fais preuve dans cet article ! Je souhaite devenir naturopathe car, sans remettre en question l’utilité de la médecine allopathique (vive les péridurales et les opérations chirurgicales) je trouve plus logique de régler un problème de fond, plutôt que de passer son temps à en soigner les effets ^^
    Quoiqu’il en soit, j’ai adoré te lire. Vivement un article sur ton deuxième rdv ! <3

    • Nathlisa

      Déjà, merci beaucoup !
      C’est vrai qu’il faut de tout, allopathie, naturopathie, acuponcture,…. L’important est de trouver quelque chose qui nous aide le mieux possible.
      Ce que j’aime particulièrement dans le monde de la naturopathie, c’est que les gens qui en parlent ou les naturopathes qui expliquent leur métier, ne remettent jamais en cause la nécessité de la médecine allopathique. Ils expliquent simplement qu’il faut combiner les deux pour éviter des prises de médicaments inutiles. Ils sont assez modestes finalement alors que la naturopathie réglera certains problème que la médecine allopathique ne réglera jamais !
      Bonne chance pour tes études dans ce domaine, je suis absolument certaine que c’est passionnant et que c’est un métier qui a un avenir flamboyant qui l’attend !

  • Elodie

    Passionnant cet article! Je m’interesse beaucoup aux médecines alternatives et ne connaissais pas vraiment la naturopathie, pour le coup ça donne envie de tester! J’ai bien avant de tester le magnesium avant les règles pour voir, elle t’as conseillé de démarrer la cure combien de jours avant?

    • Nathlisa

      Elle m’a conseillé de prendre PELVOCALM (laboratoire lescuyer). 1 comprimé 3fois/jour du 14ème jour jusqu’à 4-5 jours avant les règles. Puis 2 comprimés 3 fois par jour jusqu’aux règles.
      Perso, je n’ai pas fait cette cure. J’ai utilisé le magnésium que j’avais. Le pelvocalm c’est un mélange de magnésium, de vitamine B6, d’oignon et de livèche. C’est peut-être ce mélange qui fait toute la différence. A essayer !

    • Nathlisa

      haha ce sont les conseils qu’elle m’a donné mais sache que les naturopathes s’adaptent. Moi ça ne me dérange pas de manger salé le matin mais si ça n’avait pas été le cas, elle m’aurait proposer autre chose. Par contre pour le lait j’ai du mal surtout pour le fromage. Mais aujourd’hui je sais que je peux en manger mais pas tous les jours sinon mon ventre me le rappelle. Exactement pareil pour le blé. Je n’ai aucune intolérance donc je ne bannis pas ces aliments mais je réduis un peu ma consommation.

  • vanessa pesades

    Vraiment bravo pour cet article! Je suis actuellement en burn out et je me retrouve dans ton texte. Les conseils de ta naturopathe me parlent aussi beaucoup. Et je confirme pour le petit-dej salé et les protéines, ça m’aide beaucoup (sans parler du fait que je supporte de moins en moins le sucre, je sens à quel point ça ne « nourrit pas »).

    • Nathlisa

      Oui ça c’est clair, le petit dej salé ça m’a changé la vie. Et pourtant je n’en étais pas particulièrement convaincue au départ. Ton dernier article sur ton burn out m’a beaucoup touché. Même si mon médecin n’a jamais prononcé ces mots j’ai vécu exactement le même rendez-vous. J’espère que tu vas mieux et que ta nouvelle vie prend forme !

  • Angélique

    J’adorerais consulter une naturopathe. Mais il me semble que ce n’est pas remboursé par la sécu ou la mutuelle ? Je me sens bien dans ma vie mais si je peux améliorer encore plus mon bien-être et mon corps, je ne dis pas non ! D’autant plus que je convaincue par les effets de la naturopathie et j’ai en exécration les industries pharmaceutiques et les médicaments qui nous empoisonnent à petit feu. Si je pouvais arrêter d’en prendre définitivement (pilule etc..) pour les remplacer par des solutions naturelles, ce serait vraiment sympa 🙂

    • Nathlisa

      Non ce n’est malheureusement pas remboursé par la sécu mais je sais que certaines mutuelles peuvent le en charge. Je te comprends concernant les médicaments, après tout ne se soigne pas naturellement malheureusement. Mais c’est vrai que la pilule est un problème. Il y a d’autres solutions comme le stérilet… mais je ne vais pas pouvoir t’aider étant donné que je ne prends aucun moyen de contraception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *