S'INSPIRER

J’ATTENDS NOËL COMME SI J’AVAIS 10 ANS

Noël en famille

Vous vous souvenez des quelques jours avant Noël quand vous étiez petit ? Et ben cette année, j’ai un peu l’impression de revivre ça. De retrouver ces sentiments d’enfant, cette euphorie grandissante.

 

Quand j’étais petite

L’attente

Noël commençait en même temps que les vacances scolaires. C’est tellement chouette les vacances de fin d’année, pouvoir profiter du sapin toute la journée, dessiner, s’amuser et préparer des gâteaux avec maman. En plus, j’ai grandi en Auvergne et chez nous, il neige. Alors batailles de boules de neige et bonhommes de neige à volonté !

Je me souviens très bien de ces vacances passées à attendre le 24. Ça parait tellement long quand on est enfant mais c’est aussi tellement excitant ! Mes parents étaient obligés de rivaliser d’idées d’activités pour nous occuper et nous faire patienter mon petit frère et moi.

père noël

Le jour J

Et puis, le 24 arrive… mais nous sommes attendus pour 20h pas avant… c’est longggggg ! La journée la plus longue de l’année ! L’impatience de tous se retrouver et d’avoir les cadeaux. Une journée particulière où les minutes sont longues malgré tous les jeux qui nous occupent. Puis, vient le moment d’aller rejoindre cousin et cousine chez mamie et papi pour aider mamie à faire les toasts. Un chouette moment de préparation, où les seuls adultes admis sont mes grands-parents.

Le soir arrive, notre tenue de Noël revêtue et des paillettes dans les cheveux -oui j’ai dix ans donc paillettes dans les cheveux-, je suis prête pour cette belle soirée en famille.

Noël; c’est aussi pour moi mon papa qui ouvre les huîtres, mon papi qui ouvre le champagne ou encore ma tatie qui arrive en retard parce qu’elle sort du travail -j’ai compris bien plus tard qu’on puisse travailler le 24 décembre-. Alors bien sûr, lorsqu’il y avait encore un petit qui croyait au Père Noël, mon papa se déguisait et faisait son entrée. Il y a eu quelques pleurs mais aussi de grands sourires.

Etant l’ainée de la tribu, je gérais la partie cadeaux. Parce que chez nous, on ouvre les cadeaux petit à petit, tout au long du repas. Le jeu c’est de piocher au hasard sous le sapin dans le salon et d’apporter le cadeau au destinataire. C’est bien sûr le rôle des enfants de faire ça et moi j’étais le chef de la troupe.

cadeaux de noël

Puis j’ai grandi…

…et j’ai commencé à travailler, 24 décembre compris. J’ai découvert les joies du commerce, l’importance de ce 24 décembre en chiffre d’affaires et la joie d’avoir 1h30 de route pour rejoindre ma famille. J’ai donc abandonné certaines traditions comme la préparation des petits fours, mais aussi ma préparation à moi. Parce qu’arriver à 20h, après le boulot, autant vous dire qu’on s’en fout des paillettes !

Mais d’autres traditions sont nées et il faut bien le dire le 24 décembre en magasin c’est joyeux. Les gens -pour la plupart- sont contents et les collègues aussi. Tenue de fête exigée, on se sape bien, on se maquille bien et on met des paillettes. Bref la préparation se fait dès le matin -autant vous dire que le soir on a pas la même tête- 

J’ai donc découvert la journée du 24 qui passe vite et j’ai adoré ça. Par contre j’ai découvert pourquoi ma tatie finissait toujours par s’endormir sur le canapé à 1h… je l’ai d’ailleurs rejoint plus d’une fois !

 

Et cette année, j’ai à nouveau 10 ans

Cette année, c’est mon premier Noël sans travailler depuis 8 ans. Même si je vous avoue, j’ai gardé le rythme du commerce, je bosse principalement du mardi au samedi, le 24 je serais entièrement off. J’ai fait mes cadeaux de Noël en avance, j’ai profité des vitrines de Noël, de ses lumières.

Je suis dans l’esprit de Noël depuis début décembre. Sapin à la maison, cadeaux emballés, bougies partout à la maison. Mais ce qui me rend le plus heureuse c’est que cette année, je pars le 24 au matin pour aller retrouver mes grands-parents. Je vais pouvoir trainer en pilou pilou toute la journée, mettre la table et la décorer mais aussi préparer les toasts et revêtir une jolie tenue spécial Noël.

J’ai l’impression d’avoir à nouveau 10 ans. Et comme si cela ne suffisait pas à mon bonheur, cette année on va jouer les prolongations pour la première fois. Tout le monde va dormir sur place et on va se garder un cadeau chacun pour le 25 au matin. A ouvrir en pyjama de Noël bien sûr !

table de noël

Encore mieux que quand j’avais 10 ans

C’est un Noël un peu particulier, je suis impatiente et en même temps j’apprécie l’attente. Et oui, j’ai grandi. Alors même si je retrouve mon esprit d’enfant, je le savoure encore plus.

J’apprécie l’attente. Je vais apprécier et réellement pouvoir aider ma mamie dans ses préparations. Et surtout, cette année, j’ai acheté toutes les décors pour la table, ce sera donc un peu ma table de Noël.

Retrouver son âme d’enfant, c’est vraiment fantastique ! Je le souhaite à tout le monde. Alors allez-y, laissez l’enfant qui est en vous ressortir à l’approche de Noël. Amusez-vous, profitez, transmettez vos traditions d’enfants aux vôtres et surtout ouvrez vos yeux devant le sapin et ces cadeaux comme quand vous étiez enfant. Laissez-vous emporter par la magie de Noël et par vos souvenirs.

cadeaux de noël

Et vous, quelles sont les petites choses que vous appréciez à Noël ?

Vous vous rappelez des Noël de votre enfance ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 Comments

  • La Belle Bleue

    Ahhh sympa cet article, ça me rappelle mes 10 ans aussi 🙂 Bon sauf que moi, les paillettes dans les cheveux, je les mettais pas à 10 ans (je suis pas sûre que ça existait à l’époque), c’est à 34 ans 😛 Eh ouais, demain j’aurai des paillettes !!!!

    Sinon, ce que j’aimais:
    – Ecrire ma liste au Père Noël (même si je savais qu’il n’existait pas) de ma plus belle écriture, à l’encre bleue turquoise, et avec des dessins au dos 🙂
    – Demander chaque année une VRAIE baguette magique, une qui fonctionne !
    – Déchirer les paquets cadeaux pour les ouvrir. Mon 2e nom c’est Attila 😀
    – Ouvrir les cadeaux en pyjama
    – Bouffer plein de papillotes au chocolat (laisser les pâtes de fruits aux autres) avant de passer à table
    – Avoir sa « tenue de Noël » et sa « coiffure de Noël »

    Oh wait… j’aime toujours faire ça et je le fais toujours (sauf la liste, parce qu’avec l’âge on a de moins en moins d’idées cadeaux et on attend toujours le 22 décembre pour dire « ah ouaiiiiiiis en fait je veux ça »)
    Et pour la neige, j’en ai toujours rêvé, mais jamais je n’en ai encore eu. La seule année où j’en ai eu, c’est quand on est parties entre copines à Strasbourg du 21 au 24 décembre. On a eu de la neige pendant mon séjour (il fallait me voir, une vraie gamine), et on a même failli rester là-bas parce que tous les vols avaient été annulés à cause de la neige justement, mais finalement on a pu en avoir un 😉

    • Nathlisa

      ho oui message fleuve, mais on adore !! Je t’avoue que demain j’aurais les paillettes dans les cheveux et les étoiles dans les yeux ! Tellement hâte d’y être et de déballer les cadeaux !!

  • Fanny

    Je me vois et me retrouve dans ton article ! Je suis une fan inconditionnel de Noël ! J’ai gardée mon âme d’enfant, j’attends impatiemment que Noël arrive ^^ c’est un moment, une fête qui mérite d’être vécu à fond !

    On se retrouve en famille autour d’un bon repas, champagne, buche et petits cadeaux c’est aussi un moment heureux ou tout le monde parle, chante …

    Noël est une très belle fête ! Elle me rappelle mes moments d’enfance, car il faut le dire j’en ai eu de très beaux !

    Merci pour cet article qui m à transporter

    😘

    • Nathlisa

      Ça me touche beaucoup ! Je ne pensais pas pouvoir transporter quelqu’un rien qu’en écrivant. En tous cas, passes de bonnes fêtes en famille. Je sais d’avance que je vais faire de même !

  • Leslie

    Je me souviens très bien que mon frère et moi petits ont dormez toujours emsenble le 24 décembre fin ont dormez pas beaucoup parce que ont passer notre nuit à parler et à faire les idiots tellement ont été excités d’ouvrir nos cadeaux ^^

  • Caroline de l'Atelier Photographique

    J’aime Noël et toute cette magie qu’il y a autour. J’aime l’attente avec les enfants, les préparatifs du grand jour, aller choisir notre sapin, le grand grand, le plus gros, le plus beau (à tel point qu’il ne rentrait pas dans la maison cette année…!), le parer de ces plus belles décorations, voir leurs yeux briller à l’ouverture de leurs cadeaux (ça, c’est magique)…

    De mes Noël d’enfant, je me souviens de ces dîners de famille avec tous mes cousins et cousines, des grandes tablées, des spectacles qu’on s’inventait devant les parents heureux, des jolies robes qui grattent et qui sont tellement inconfortables…! Des matins où au lever je retrouvais tout les cadeaux au pieds du sapin, ma poupée ballerine qui danse au son de sa cassette de musique classique, et Les Petits Malins – du dessin animé éponyme que j’adorais quand j’étais petite – , copains des Sylvanian que l’on voit partout aujourd’hui !

    • Nathlisa

      Ho que oui!! Encore une superbe soirée et cette fois-ci j’en ai profité du 24 au matin jusqu’à maintenant. Ça fait un bien fou! J’espère que c’était aussi bien pour toi 😀

  • Hidden Lifee

    Les Noël de mon enfance était magique, une grande table, remplis des 13 dessert provençaux. Puis on perds des personnes qui nous sont chers et la table diminue. Mais je continue à fêter noël comme si j’avais 10 ans, la magie, l’effervescence et les repas en famille <3
    Une manière de se retrouver une fois de plus en famille, car il ne faut pas attendre Noël pour être avec ses proches

    Joyeux Noël à toi 😀
    Bisous x.

    • Nathlisa

      Je suis bien d’accord avec toi. De mon côté, la tablée se réunit assez souvent mais le soir de Noël, c’est comme si on ne s’était pas vu depuis très longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *