entreprendre
ENTREPRENDRE

CREER SON ENTREPRISE : STEP #1

De l’idée à l’étude de marché

Avez-vous souvent eu des idées ? Des idées de business où vous vous dites c’est génial… puis, trop compliqué, vous laissez l’idée là où elle est. Ou pire ! Le moment où vous vous dites que c’est tellement génial que ça existe forcément déjà ?!

Aujourd’hui, on va parler du premier step pour créer son entreprise, c’est-e-dire du passage entre idée et étude de marché.

 

Que faire de ses idées ?

Pour commencer, les noter ! Vous devez les considérer, leur donner de l’importance. Ben oui, ces petites idées n’ont pas demandé à être oubliées, abandonnées… « On laisse pas les idées dans un coin ! ». Encore faut-il en avoir une…

L’entrepreneur donne vie à l’idée

Vous avez peut-être l’âme d’un entrepreneur et vous cherchez une idée à développer ? Peut-être la partie la plus compliquée. Il va falloir appliquer la méthode de l’entonnoir :

  • Partez du secteur d’activité où vous avez envie d’exercer tout en restant réaliste. Les sports nautiques en station de ski, ça risque d’être compliqué. Prenons cet exemple : les sports nautiques -on part à Marseille aujourd’hui, c’est sans doute pour ça- On va faire les étapes sans faire la moindre recherche.
  • Une fois le secteur trouvé, réfléchissez, écrivez ce qui vous plait et/ou ce qui ne vous plait pas dans ce domaine.
    • Ce qui me plait c’est de pouvoir en profiter moi aussi -pas bête la mouche-, de proposer un peu de rêve à mes clients et de travailler dehors toute l’année. je veux proposer des jet ski mais aussi des paddle…
    • Ce qui me plait moins c’est de devoir enchaîner les clients sans même échanger réellement avec eux. La saison est courte, il faut donc être productif.
  • De ces constats, il est temps de réfléchir à ce qui se fait déjà :
    • Location de matériel, cours particuliers, cours collectifs, escapades personnalisées… il y a déjà pas mal de choses sur le marché.
  • On élimine ce qu’on ne veut pas ou moins.
    • Ici, se sera la location à tout va puisqu’on a envie d’avoir de l’échange avec nos clients. On préfèrera donner des cours ou jouer les guides…

Vous allez me dire qu’on arrive pas une idée précise ? Oui je sais, mais on a ciblé et on a de quoi entamer des recherches sur ce qui se fait déjà en France et surtout sur ce qui se fait à l’étranger. Vous avez l’âme d’un entrepreneur, vous savez donc que c’est rare que ça vous tombe tout cuit dans le bec !

 

L’idée donne vie à l’entrepreneur

L’idée vous semble tellement bonne que vous ne voulez pas la laisser à quelqu’un d’autre, pourtant vous n’avez jamais pensé à développer vous-même une idée d’entreprise.

Reprenons notre exemple des sports nautiques. -Je vous préviens c’est un exemple fictif- Vous adorer faire du jet ski… mais c’est assez cher. Alors, vous avez eu l’idée lors d’une discussion entre amis d’ouvrir la première « salle de sport » sur l’eau.

Bien sûr, vous ne savez pas par où commencer. Il faut commencer par réfléchir votre idée et par l’écrire. L’exercice parait bête mais c’est un des plus important. Décrivez, avec le plus de détails possible, votre projet.

  • Où ? Quel pays ? Quelle ville ? Quelle plage ?
  • Quand ? Vous exercez toute l’année ou seulement la saison d’été ?
  • Comment ? Abonnement mensuel, annuel ? Location du matériel ? Coachs ?
  • Quoi ? Quel sport proposez-vous ?

C’est le moment de romancer un petit peu votre idée. Ne partez pas dans la science fiction non plus, -non, la plage de la petite sirène de la petite sirène n’existe pas-. Ecrire votre idée va vous permettre de mieux la visualiser mais surtout va faire ressortir les points qui posent problème. Il y en a beaucoup ? C’est normal c’est le début.

 

L’idée est là, mais est-ce qu’elle est bonne ?

Arrive le dur moment où romancer son idée, c’est fini. Il faut entrer dans le dur, aller tater le terrain, aller taquiner le marché… Bref, c’est le moment où Google devient votre meilleur ami !

Etude de l’offre

  • On commence par regarder la région où on a envie de s’implanter
    • Comment se porte le marché ?
    • Combien y a-t-il de sociétés spécialisées dans les sports nautiques ?
    • Y a-t-il des quotas d’implantation ?
    • Vous pouvez contacter la CCI, voire même certaines mairies
    • Comment se porte le tourisme ?

Regarder, la région que vous préférez, puis passez à vos seconds choix. L’enjeu est que votre société fonctionne.

  • Une fois la région ciblée, on repère nos concurrents :
    • Qu’est-ce qui se fait dans la région ?
    • Combien y a-t-il de sociétés différentes ? Essayer de repérer vos concurrents. Alors certes, vous avez eu une idée innovante mais c’est surtout le modèle économique qui l’est, pas tellement l’idée des sports nautiques. Alors qui sont vos concurrents ?
    • Qui propose des cours dans les différents sports qui vous intéressent ?
  • Analyse des concurrents :
    • On va sur société.com pour savoir un peu si ça rapporte
    • On regarde les statistiques pour voir si le marché est stable, voire en croissance…

Une fois que vous avez toutes les  informations nécessaires, il est temps de les trier et de les classer. Le but n’est pas de vous assumer d’informations.

Je vous conseille de laisser reposer tout ça une journée et ensuite de revenir dessus l’esprit clair. Relisez vos notes et garder l’essentiel. Votre possible région d’implantation et vos concurrents en chiffres et en offres. Et voilà vous avez une vision claire de l’offre, maintenant, il faut aller voir du côté de la demande.

 

Etude de la demande

Là c’est un peu plus compliqué.

Vous allez d’abord chercher les chiffres tout prêts :

  • Commencez par votre cible principal : les locaux, puisque c’est eux qui seront à même de s’abonner au mois ou plus :
    • Quel sport pratiquent-ils ?
    • A quel fréquence ?
    • Ont-ils leur propre matériel ?
    • Regarder les associations existantes sur place, les collectifs…
  • Ensuite, analyser votre cible secondaire : les touristes :
    • Nombre de touristes chaque année
    • Pourcentage qui font des sports nautiques pendant leurs vacances
    • Qu’est-ce qu’ils font le plus ?

Puis, fabriquez vos propres chiffres :

Voici venu le moment des sondages ! Il va falloir questionner les gens sur votre propre concept : la salle de sport sur l’eau avec abonnement.

  • Dans un premier temps, préparez un questionnaire sur google form
    • Le sexe, l’âge, le lieu d’habitation
    • La pratique des sports nautiques : oui ou non ? et pourquoi ?
    • Ciblez bien vos questions. Que voulez-vous savoir ? Leur pratique ? La fréquence ? Ce qui les bloque ?
  • Ensuite, repérez les groupes sur Facebook et abonnez-vous
    • Groupes de fans de sports nautiques
    • Groupes d’habitants de la région…
  • Enfin, postez le questionnaire :
    • N’hésitez pas à commenter certaines de leurs publications avant de poster quoi que ce soit. Etre actif sera toujours bien vu. Ecrivez des commentaires complets qui apportent une réelle valeur ajoutée sur la page.
    • Soyez bienveillant et humble, demandez-leur de l’aide.

Vous pourrez ensuite analyser toutes les réponses et savoir si votre offre peut potentiellement les intéresser. Ce n’est en aucun cas une science exacte mais c’est un bon point de départ et surtout, ça vous aidera pour vos futures démarches.

Et vous, vous en êtes où de votre projet ?

Cet article vous a plu ? Cliquez sur la photo et épinglez-la sur Pinterest

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *