COMMENT ORGANISER SA JOURNEE ?

By 23 janvier 2018S'ORGANISER

Organisation et bullet journal

J’avais déjà écrit un article pour vous expliquer comment je me motivais pour travailler seule à la maison mais, à l’époque, je n’avais pas encore trouver mon rythme de travail, mon organisation. Habituée aux lonnnngues journées très speed, il m’a fallu quelques mois pour m’approprier ma nouvelle vie et accepter d’être beaucoup plus « slow ». Je vous ai présenté il y a peu  ma morning routine pour être au taquet et aujourd’hui, je viens vous parler de la suite de la journée.

 

J’ai testé le planning type

Comme je vous le disais, au début j’avais beaucoup de mal à me motiver seule et à me mettre au travail. Alors, j’ai décidé de créer un planning type pour m’imposer un rythme.

J’ai fait la liste de toutes mes activités :

  • Formation marketing digital
  • Application du cours
  • Formation Openclassrooms
  • Formation photoshop
  • Blog écriture
  • Blog technique
  • Réseaux sociaux
  • Podcast enregistrement (oui à l’époque je voulais me mettre au podcast)
  • Design des vignettes

Après avoir fait cette liste j’ai découpé ma semaine lundi au vendredi et j’ai fait mon planning type.

bullet journal

Pour tout vous dire, je crois bien que je ne l’ai même pas tenu une semaine. La preuve, il n’y a jamais eu de podcast 😉

Pourquoi ça n’a pas marché ? Parce que je ne pense pas être le genre de personne capable de s’imposer quoi que ce soit d’aussi carré. Pour exemple, quand j’étais à la fac, je n’allais quasiment qu’au TD obligatoires. A contrario, quand j’étais en école de commerce, j’allais à tous les cours puisqu’ils étaient obligatoires. Bon, il faut bien le dire ça me plaisait aussi beaucoup plus. Et ce rythme imposé par un tiers entrainait chez moi, un bon rythme de travail pour les devoirs que j’avais à faire. Une fois le rythme lancé je m’y tiens en quelque sorte. Mais là, c’était trop stricte alors que ce que je cherchais c’était plus de liberté !

 

J’ai trouvé mon rythme

Après cet échec du planning type, j’ai décidé d’être plus souple parce qu’au final, les deux choses impératives de ma semaine sont les deux articles à publier. Le reste de mes activités, je peux les faire quand je veux et donc les faire quand j’en ai le plus envie.

J’ai donc décidé de travailler du mardi au samedi -comme Nath- et de faire ce que j’avais envie quand j’en avais envie. Bien sûr le week-end je reste présente sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, Nath ne travaille plus mais on a gardé ce rythme.

Le matin

Après mon miracle morning, je m’installe à mon bureau vers 9h30-10h. Je planifie ma journée en fonction des « obligations » et de ce que j’ai envie de faire. Le matin, je travaille souvent sur le blog. Articles à écrire, articles à poster, réseaux sociaux, newsletter.

Je fais une pause entre 12h30 et 14h. Je suis avec Nath, on prépare à manger, on se pose un peu.

 

L’après-midi

L’après-midi est souvent consacrée à la création de notre entreprise même si on reste connectées aux réseaux sociaux.

Vers 15h30-16h, Noa alias Doguichou se réveille et on part faire une balade de 45 minutes à 1h en famille. C’est mon moment préféré de journée ! On décompresse, on debrief. C’est une réelle pause et c’est souvent là qu’on trouve des idées.

En rentrant, je me remets au travail. Je termine ce que je faisais avant la balade, puis je passe au blog. Répondre aux commentaires, faire un tour sur les réseaux sociaux…

Puis, journée terminée.

 

Mes outils

C’est assez simple. Je planifie mes journées sur mon bullet journal et j’ai depuis peu mis en place un planning de publications -un calendrier éditorial quoi- pour le blog.

Le mardi, je reprend la liste des choses que je dois faire ou que j’ai envie de faire sur la semaine. Je l’ai préparé la semaine d’avant. Je la modifie si besoin et je réparti les tâches obligatoires et les rendez-vous sur la semaine et c’est tout.

Pour tout le reste, je me laisse le choix, chaque matin, de choisir mes activités du jour.

Mon bullet journal est assez simple. J’ai une vision de mon année :

bullet journal

Une vision de mon mois :

bullet journal

Je fais une double page par semaine :

bullet journal

On y trouve aussi des pages pour mes idées d’articles, des pages où je note des bouts de phrases quand elles me viennent, des pages objectifs et d’autres pour faire mes comptes.

On y retrouve également mon planning de publication : 

bullet journal

Ici, je note les articles à publier et toutes les tâches à faire jusqu’à la publication. Ça me permet d’avoir une vision globale. Je vois si je ne privilégie pas une catégorie au détriment d’une autre, où j’en suis de mes rédactions et ce qu’il me reste à faire pour que l’article soit prêt.

 

Finalement…

…mon planning type s’est imposé à moi. Matin, plutôt blog, après-midi, plutôt boulot. Pas besoin de tout écrire, je sais ce que j’ai à faire et je sais ce qu’il faut faire pour que les choses avancent. Pour la création de notre entreprise, c’est un peu plus cadré. J’ai réalisé un planning de Gantt, mais ça je vous en parlerais dans un prochain article car ça risque d’être long !

 

Quel est votre méthode d’organisation ? Plutôt team bullet journal ou team agenda ? ou team anarchie/post-it ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  • Uranie dit :

    Merci pour ton article!
    Je me suis retrouvée dans ton expérience. Je travaille également de chez moi, mais depuis peu. L’organisation stricte ayant été un échec, je tente le freestyle. Je n’ai pas encore trouvée mes marques donc je vais essayée quelques uns de tes conseils.
    Je suis plus team agenda (à moitié rempli) et post-it (qui recouvre mon bureau).

    • Nathlisa dit :

      En même temps quand on travaille de chez soi, on peut se permettre les post-it partout 😉 J’ai plutôt conservé le bujo pour la partie créative

  • Manon dit :

    La reine de l’organisation que je suis adhère complètement à ce genre d’article !

    Bisous bisous.

    Manon,
    http://www.chouquettes-mascara.com

Leave a Reply