réseautage
ENTREPRENDRE

COMMENT SE CREER UN RESEAU ?

L’art du réseautage

Le réseautage, ce n’est pas mon truc. Pourtant c’est une des premières choses dont on vous parle en école de commerce : penser à votre carnet d’adresses. Pour moi, c’était ni plus ni moins que de trouver un moyen de se faire pistonner, j’aimais pas du tout l’idée. Je dois bien l’avouer, je suis plutôt du genre « je me débrouille toute seule » et « si j’ai le poste ce sera au mérite ». Je n’aime pas être redevable et je n’aime pas l’idée de piquer la place de quelqu’un d’autre. Seulement voilà, depuis la création du blog et surtout grâce à Nath, j’ai découvert que ça pouvait être sincère, utile et très sympa même.

 

Considérer chaque personne

C’est certainement le conseil le plus important que je puisse vous donner. Il est important de considérer chaque personne même celles qui paraissent peu « intéressantes » sur l’instant. C’est un peu dur mais je m’explique. Lorsqu’on pense « réseau », on pense surtout aux gens ayant un poste égal ou au dessus de nous. Ça, c’est parce qu’on pense à ce qu’ils pourraient nous apporter en premier, jamais l’inverse.

La première fois que j’ai parlé de réseautage avec Nath -c’est une pro du réseautage-, c’est la première chose qu’elle m’a dit. Il ne faut oublier personne, ne sous-estimer personne. Elle arrive à garder contact avec un nombre de gens incalculables.

Chaque personne peut avoir besoin de toi et peut te rendre service, si si je t’assure. Nath a embauché des vendeurs qui n’avaient pas le profil parfois, simplement parce qu’il y avait un bon feeling ou qu’elle voulait les aider. Et ces gens là, non seulement ils ont été bons, mais en plus ils ont gardé contact avec elle et sont devenus directeur marketing Europe. Alors, vous voyez, n’importe qui peut avoir de l’importance.

 

Son entourage perso

Quand on pense réseau, on pense pro mais l’entourage personnel est tout aussi important. Les amis, la famille… tous peuvent te rendre un service professionnel un jour ou avoir besoin de toi.

Nath a, plusieurs fois, embauché des amis qui cherchaient sans succès. Alors là, il faut bien le dire, c’est souvent gratuit. Entre amis et en famille c’est rarement donnant-donnant, c’est souvent un service par amitié.

Là où Nath est forte, c’est qu’elle ose et qu’elle n’hésitera pas à faire appel à ses amis lorsqu’elle en a besoin. Après tout, elle répond toujours quand ils appellent, pourquoi pas l’inverse ?

 

Quelques règles à respecter

Comment faire le tri ?

Bien sûr, chaque personne doit être considérée, mais il est important que le réseau se construise humainement. Vous n’aurez, normalement jamais besoin de faire le tri si, dés le départ, vous vous fiez à votre intuition.

Il faut garder contact avec les gens avec qui il y a un bon feeling. Rien ne sert de garder contact avec quelqu’un qu’on apprécie moyennement mais qui pourrait un jour, éventuellement, nous rendre un service. Ça ne sert à rien, puisque dans le réseau professionnel rien n’est gratuit et qu’il va sûrement falloir l’aider en premier avant de pouvoir faire appel à elle. Et, comment vous dire, que si vous n’appréciez pas la personne, le service à rendre va être pénible.

Il faut donc suivre son intuition, comme vous le feriez en amitié, et garder contact avec des personnes qui partagent nos valeurs.

Les qualités nécessaires

Il faut de la patience. Il est possible que vous rendiez service à quelqu’un aujourd’hui et que vous ayez seulement besoin de cette personne dans 5 ans. Alors, bien sûr, il va falloir entretenir ce réseau et c’est là, que votre bienveillance et votre gentillesse entre en jeu. Nath envoie régulièrement des messages : souhaiter la nouvelle année, souhaiter les anniversaires,   féliciter pour le nouveau poste sur Linkedin…

Et, enfin, il va vous falloir de l’audace -et un peu de tchatche- pour rappeler des gens que vous n’avez pas vu depuis des années. Et du tact. Vous n’allez pas appeler quelqu’un en lui disant « j’ai un service à te demander », non ça va plutôt être « ça te tente un café ? »

Pour résumer, pour entretenir un bon réseau il faut aimer les gens pour de vrai !

Tisser sa toile

Un service rendu ne vient pas forcément de vous directement. Le jeu du réseau veut aussi qu’on mette des gens en contact. C’est pour ça qu’on dit « activer son réseau », on part du principe qu’il y a forcément quelqu’un qui connait quelqu’un qui va pouvoir nous aider.

Alors, quand quelqu’un active son réseau sur Linkedin par exemple, en demandant de l’aide pour trouver un job par exemple, il est important de relayer l’information et d’agrandir la toile autour de cette demande. Ainsi, vous allez peut-être résoudre le problème de la personne, mais en plus créer de nouveaux liens.

 

Elargir ou créer un réseau

On a vu que le réseau se trouve partout, au travail comme dans son entourage personnel, mais aussi qu’il était possible d’élargir son réseau en rendant service à un ou une inconnue sur Linkedin par exemple. On peut aussi le faire en vrai, lorsqu’un ami vous parle d’un ami qui cherche un job.

Mais là, je vais plutôt vous parler des soirées de réseautage. Il en existe plein, des soirées d’entrepreneures, de créateurs, de femmes,… Aujourd’hui, nous avons un grand choix et c’est à la portée de tout le monde. Le réseautage, c’est pour tout le monde, pas seulement pour l’élite aujourd’hui. Alors, on prend ses cartes de visite -on en fait faire si on en a pas- et on les glisse dans la conversation.

La meilleure façon d’élargir son réseau ou de le créer tout simplement est de se rendre disponible et surtout ouvert à la discussion. Bien sûr, prendre les coordonnées personnelles de nos collègues pour garder le contact après son départ, mais aussi et surtout rendre service en premier.

 

Les étapes à suivre dés aujourd’hui :

  • Reprenez contact avec vos anciens collègues / copains d’école sur Linkedin. C’est une bonne première approche. Vous n’osez pas ? Dites-vous qu’eux non plus ils n’osent pas.
  • Une fois le lien virtuel créé, c’est le moment de revenir au réel : un petit message ? un café ?
  • On sort, on bouge, on accepte les invitations et on sort de sa zone de confort. Je vous ai raconté samedi dernier comment j’ai osé aller vers les autres
  • Freelance vous êtes ? Pourquoi pas un espace de coworking ? Ou alors un café collaboratif de temps à autre ?
  • Ne ratez aucune occasion ! Une soirée entre amis peut être un bon moyen pour rencontrer de nouvelles personnes.
  • Parler de vos projets ! comme je vous le direz quand je vous ai raconté notre hackathon, rien de tel que de parler de son projet pour trouver de l’aide, des associés ou pourquoi pas des investisseurs !
  • Parfois, il faut juste céder à l’envie de recontacter quelqu’un sans arrière pensée et, vous verrez, un jour l’un des deux aura besoin de l’autre ! C’est gratifiant d’aider l’autre et c’est très utile quand l’autre peut vous rendre un service !

 

Alors, vous vous lancez le défi de créer votre réseau ? 

Le réseautage, vous en pensez quoi ?

L’article vous a plu ? Alors cliquez sur l’image et épinglez-la sur Pinterest !

réseautage

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires

  • Fille à Paillette ✨

    Coucou,

    Merci pour ces jolis conseils. C’est tellement important d’avoir un réseau. Pour le moment je suis encore trop timide, trop peu sûre de moi pour oser aller à ce genre de soirée. Votre article me donne envie de forcer un peu le destin et de prendre les choses en main !

    Des bisous

    Morgane

    • Nathlisa

      Mais oui Morgane, vas-y ! J’ai aussi du mal à aller aux soirées, c’est pour ça que je conseille de commencer par ses anciens collègues, connaissances… C’est déjà un bon début qui rassure. Ça permet d’arriver aux soirées avec déjà un petit carnet d’adresses et donc potentiellement de l’aide à apporter à quelqu’un

  • Michèle

    Comme toi je n’aimais pas dépendre des autres ,Mais Avec le temps j’ai appris que le réseau est un grand atout si on desire allez loin ,tout d’abord sortir de sa zone de confort et aller vers les autres, Mais n’oublions pas de nous ouvrir à n’importe qui aussi.

    • Nathlisa

      Non c’est sûr, il faut bien choisir et faire attention. Par contre je suis comme toi, je pense que le réseau qu’il soit pro ou perso nous apporte beaucoup. Rien de telle que la communication et l’entraide de toute façon !

  • Cactus & Salad

    Merci pour tes conseils et pour cette nouvelle façon de voir les choses pour moi! Je suis plutôt du genre à me débrouiller seule, comme toi! je prends note de tout ceci, je suis sûre que ça me sera utile! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *